samedi 8 octobre 2016

Poupée de cire

Cire chaude
Il faisait un peu froid, ce jour-là, et je me souviens Lui en avoir fait la remarque. 

Dans l'ascenseur, Ses mots énigmatiques : j'ai une surprise qui va te plaire. 

Mon regard curieux qui traduit, toutefois, mon inquiétude et Son sourire satisfait d'avoir fait mouche. 

Son collier autour de mon cou et le froid de la chaîne sur ma peau frissonnante. 

Son ordre : 
" Allonge toi sur le lit, les bras le long du corps, cuisses ouvertes, regard au plafond. "

Des bruissements de papier, la lenteur de Ses gestes, le bruit d'un briquet, Ses pas faisant grincer le parquet, puis étouffés sur le tapis. 

Sa main tenant une bougie. Ma grimace. Son regard rieur, Sa concentration, Sa voix de nouveau : 

" - Ange, tu me fais confiance ? 
- Oui Maître." 

Son baiser. 

" - Ne bouge pas."


Pratique BDSM

La flamme qui vacille, mon souffle court, l'appréhension, mes yeux dans les siens. 

La cire qui pique comme une aiguille.

Une chaleur diffuse, tandis que la cire roule sur ma peau et trace un chemin nacré.

Sensation de bien-être et délicieuse attente, 

Son regard amusé, 

Où va-t-Il frapper ?

Tels sont mes souvenirs au rythme des gouttes de cire réchauffant mon corps, avant qu'Il ne s'amuse à me libérer de ce cocon tiède ... mais c'est une autre histoire ...

2 commentaires:

Exprimez-vous !